Poutre centrale

POUTRE CENTRALE ET FONDATION


La charpente d’un bâtiment repose généralement sur une fondation et sur des poutres centrales de soutien.  Selon la largeur du bâtiment, le nombre de poutre centrale varie d’une à plusieurs.  Les poutres centrales supportent le poids des planchers jusqu’au toit du bâtiment, alors que les murs de fondation supportent le poids en périphérie du bâtiment ainsi que le revêtement extérieur.  Plusieurs forces s’ajoutent au poids du bâtiment, dont la neige, le vent, la pluie et l’usage.  La capacité portante des fondations et des poutres centrales doivent prendre en considération toutes ces forces.

Une poutre centrale peut être faite en bois ou en acier selon l’année de construction et selon les plans du bâtiment.  La poutre en bois peut être constitué d’un seul morceau de bois massif ou composée d’un assemblage de plusieurs planches de bois de charpente.  Chaque poutre doit être soutenu par un ou plusieurs poteaux porteurs, selon la longueur du bâtiment.  Le nombre de poteau est proportionnel aux dimensions du bâtiment et sont généralement espacé de huit pieds.  Ces poteaux peuvent être constitué de béton, de bois, de pierre et/ou d’acier, et doivent reposer sur une surface rigide, telle une semelle de béton.

PROBLÈMES DE POUTRE CENTRALE


Plusieurs problèmes peuvent altérer la capacité portante de la poutre centrale, tel le manque de poteaux de soutien, les tassements de sol et la dégradation, dont la pourriture, les entailles, les insectes et la fissuration.

La capacité portante insuffisante des poteaux de soutient

L’affaissement d’une poutre centrale peut être causé par différents facteurs.  La capacité portante insuffisante des poteaux est une de ces causes.  Ceci peut être dû au manque de poteaux de soutien en proportion de la longueur de la poutre et du bâtiment ou de la faible capacité portante de chaque poteau par rapport au poids du bâtiment.  Les poteaux peuvent également être mal disposés pour soutenir adéquatement la poutre centrale.  En effet, la poutre centrale doit parfois être constituée de plusieurs pièces de bois massif assemblée les uns à la suite des autres, selon la longueur du bâtiment.  Il arrive parfois que les poteaux soient mal disposés et qu’ils ne supportent pas adéquatement l’extrémité d’une pièce de bois.

Les tassements de sol

L’affaissement d’une poutre centrale peut également être causé par les tassements de sol sous les poteaux de soutien.  Dans la plupart de ces cas, la fondation s’affaisse également et la poutre centrale a tendance à se tordre.  Ces tassements sont fréquents dans les sols argileux.  Ce type de sol a tendance à s’assécher certains étés ou au profit d’arbre à proximité du bâtiment.  Une fois asséchée, l’argile se contracte et perd définitivement une partie de son volume.  L’affaissement peut également résulter d’une faible capacité portante du sol.    

La dégradation de la poutre  

Une poutre centrale en bois est sujette à se dégrader au bout d’un certain temps.  Plusieurs éléments peuvent contribuer à la dégradation du bois.  L’eau et l’humidité de l’air créent la prolifération de moisissure et de pourriture dans le bois.  Certains insectes peuvent également détériorer le bois des poutres.  La fissuration de la poutre centrale est fréquente à cause des variations de températures et l’âge du bois.  Enfin, l’activité humaine, telles les entailles dans la poutre peut affecter considérablement la capacité portante de la poutre.  D’ailleurs, le Code national du bâtiment interdit d’effectuer des ouvertures et des entailles dans la poutre centrale.  Les poutres en acier peuvent également se dégrader à cause de la rouille.  Il est donc recommandé de peindre le métal et de l’entretenir régulièrement pour préserver la poutre.